Actus

Temps additionnel !

L’affiche était belle, le contexte était connu de tous. En 32e de finale de coupe de France, face à Niort, un club du haut de tableau de Ligue 2, Bergerac n’avait rien à perdre. Le seul ”risque” était de réaliser un exploit. À condition de réunir tous les ingrédients, l’envie, la détermination, une concentration et une implication de tous les instants, une grande efficacité offensive. Les bergeracois l’ont fait, et signent mieux qu’un exploit : ils s’imposent en toute logique.

Dès les premières minutes, le BPFC est dans son match. Les premiers duels sont gagnés, la défense est bien en place et joue sans fioriture, le jeu est épuré, simple, propre, efficace, avec un schéma tactique surprenant concocté par Nicolas le Bellec. Les niortais entrent plus timidement dans leur rencontre, eux qui sont cinquièmes de L2, à égalité avec le troisième Lens. Les débats sont équilibrés, les solutions tactiques mises en place par le technicien bergeracois sont bien appliquées.

La suite sur le blog de Sylvain