Bergerac Périgord FC R1 : Réception malheureuse pour le BPFC - Bergerac Périgord FC

Actus

R1 : Réception malheureuse pour le BPFC

Hier, en tout début de soirée, la réserve du BPFC recevait l’équipe de l’Arin Luzien, au stade de Campréal et dans une rencontre qui comptait pour le championnat de Régional 1. Dans une saison que les deux groupes abordent et vivent de façons relativement similaires, avec deux équipes positionnées entre le ventre-mou du classement et les leadeurs de celui-ci, ce match ne manquait à priori pas d’intérêt. Si les Bergeracois ont globalement fait le jeu, ils n’ont toutefois pas trouvé la faille ; au contraire des joueurs basques, opportunistes en toute fin de match.

Le premier acte entre les deux équipes pose d’emblée les bases de la rencontre : les hommes de l’Arin viennent en Bergeracois pour défendre et, surtout, bien le faire. Positionnés dans un bloc bas, il est de fait quasi-impossible de les prendre en contre et leur animation défensive interdit la plupart du temps de passer par les côtés. La solution du passage dans l’axe existe mais, faisant preuve de sacrifice et d’abnégation, les Basques de l’Arin sont là aussi difficilement manœuvrables. Intéressants dans l’animation générale, les joueurs du BPFC se montrent tout de même dangereux et l’ouverture du score bergeracoise n’est empêchée que grâce à quelques exploits individuels adverses lors de cette première mi-temps. 0-0, à la pause.

La deuxième période se fait sur des bases quasi-identiques à celles de la première. Toujours bien en place, les Basques ne proposent finalement pas grand chose sur le plan offensif ; se contentant de bien défendre et de se projeter intelligemment vers les buts bergeracois. De leur côté, les hommes de Karl Ateba ne sont pas davantage précis ou chanceux sur le plan offensif. Systématiquement mis en échec par un bloc bas ou l’une de ses composantes, ils font le jeu mais ne parviennent pas à trouver le chemin des filets ; fait de jeu qui aurait grandement débridé une rencontre finalement intéressante sur le seul plan tactique. Si le score semblait parti pour en rester là, c’était sans compter la dernière offensive basque. Exploitant de la meilleure des façons un espace dans le dos de la défense du BPFC suite à une perte de balle au milieu de terrain, les joueurs de l’Arin contrent et inscrivent l’unique but de la rencontre. 0-1, score final.

Dans une rencontre qui les opposait à un club intéressant sur le plan défensif, les hommes de Karl Ateba se sont montrés intéressants dans la construction. Ils ont bien fait circuler le ballon, l’ont conservé et se sont procuré quelques situations intéressantes, mais n’ont toutefois pas réussi à inscrire un but qui aurait pu changer le cours du match. Solides défensivement et habiles dans l’exploitation des espaces dans le dos de la défense du BPFC, les joueurs de l’Arin Luzien ont quant à eux inscrit le seul but de la rencontre sur l’une de leurs seules offensives.