Actus

R1 : Score nul pour le BPFC à Arcachon

Hier, en soirée, la réserve du BPFC se déplaçait sur les terres du Bassin d’Arcachon FC pour jouer une rencontre comptant pour le championnat de Régional 1. Dans une rencontre finalement assez équilibrée, et entre deux équipes plutôt joueuses, le score nul au coup de sifflet final est finalement assez logique.

Le premier acte entre les deux équipes commence de façon relativement timorée côté bergeracois, et il faut une bonne dizaine de minutes aux hommes de Karl Ateba pour entrer pleinement dans la rencontre et enfin proposer du jeu et se procurer des situations intéressantes sur le plan offensif. Il faut par ailleurs attendre la 21′ minute, sur corner, pour voir la magnifique ouverture du score de Martin Gaillard, capitaine du BPFC et auteur d’un magnifique retourné qui permet aux siens de mener 0-1 avant la demi-heure de jeu. La suite de la mi-temps est bergeracoise en termes de jeu mais, à la 43′, ce sont les joueurs d’Arcachon qui s’illustrent et égalisent sur un contre puis un face-à-face intelligemment joués. 1-1, à la pause.

La seconde période est quant à elle un peu plus équilibrée. Si les Bergeracois ont plusieurs occasions de reprendre l’avantage, ils ne parviennent toutefois pas à conclure et s’exposent de fait à une éventuelle remontée des joueurs du Bassin. Seulement, eux aussi en difficulté dans la finition et malgré un jeu intéressant – voire léché – sur le plan de la construction, le second but ne vient pas non plus et les deux équipes terminent finalement la rencontre sur un score de parité qui apparait comme plutôt logique compte tenu le contenu du spectacle proposé aux supporteurs ayant fait le déplacement. 1-1, score final.

Dans une rencontre qui s’annonçait plutôt compliquée à appréhender, et face à un adversaire réputé joueur, les joueurs du BPFC ont proposé une prestation plutôt intéressante. D’abord en deçà de leurs standards, ils ont su prendre la main et mener à la marque jusqu’à l’égalisation adverse. S’ils auraient pu l’emporter, le score nul est finalement plutôt logique et contente les deux groupes.