shopping-bag 0
Items : 0
Subtotal : 0,00
View Cart Check Out

Actus

R1 : Le BPFC défait dans le Derby de la Dordogne

En cette fin d’après-midi, le BPFC recevait l’équipe réserve du Trélissac Football Club, au Pont Roux et dans une rencontre qui comptait pour le championnat de Régionale 1. Dans une saison que les deux équipes ne vivent pas de la même façon, avec des Bergeracois positionnés dans le trio de tête et des Trélissacois davantage situés dans le ventre mou du classement, ce Derby de la Dordogne relevait d’une importance toute particulière.

Le premier acte entre les deux équipes est plutôt équilibré, avec deux groupes jouant avec leurs armes respectives ; bloc haut côté bergeracois, avec volonté de dominer la gestion du ballon, et bloc plutôt bas côté trélissacois, avec l’envie de contre-attaquer en exploitant de la meilleure des façons les espaces laissés dans le dos des latéraux du BPFC. Si les hommes de Karl Ateba sont peu en réussite face au but, il n’en est pas de même pour leurs homologues du nord du département : première situation dangereuse… et premier but. La suite de la mi-temps, quant à elle, est somme toute relativement similaire : des joueurs du BPFC qui poussent pour revenir au score ainsi qu’un onze trélissacois – parfois au bord de la rupture – qui tient malgré tout et termine ce premier acte sur un score favorable. 0-1, à la pause.
La deuxième période se déroule dans un schéma sensiblement identique : les joueurs du BPFC continuent de dominer en termes de possession, mais sont relativement stériles sur le plan offensif ; ne trouvant que rarement les décalages nécessaires pour élargir le bloc bas du Trélissac Football Club. Si en termes de physionomie le match n’est pas réellement à l’avantage des Trélissacois, ceux-ci parviennent toutefois à parfaitement exploiter les espaces dans le dos des joueurs du BPFC ; ce qui leur permet, en une vingtaine de minutes, de tromper par deux fois une défense bergeracoise malheureuse. 0-3, score final.

Dans une rencontre qui s’annonçait compliquée, face à un adversaire motivé, bien en place et évoluant dans un bloc bas, les hommes de Karl Ateba n’ont pas nécessairement démérité. Simplement, ils ont souvent manqué d’application – notamment sur le plan offensif et aux postes clés en matière de création du jeu – ainsi que de réussite pour parvenir à prendre à revers une défense bien en place.
La défaite peut sembler cruelle, mais le championnat est encore long. Tâche à eux de rebondir la semaine prochaine, face à Marmande.