Bergerac Périgord FC » Contexte

Contexte

Contexte géographique

Les sportifs de la région ont la chance d’évoluer dans une cadre exceptionnel.

Bergerac est une ville de Dordogne, nichée en plein Périgord Pourpre (nom donné pour rappeler les vignobles nourrissant ce versant sud du département).

  • Au nord, le Périgord vert : ce nom vient des forêts de chênes clairs et châtaigniers qui s’y trouvent et, terres humides obligent, des prairies. Géologiquement, c’est la partie granitique de la Dordogne, qui appartient au Massif central.
  • Au centre et nord-ouest, le Périgord blanc : ce nom vient du sol calcaire de cette région. Les grands champs de céréales lui ont donné le surnom de grenier du Périgord.
  • Au sud-est, le Périgord noir : historiquement la plus ancienne appellation des quatre, ce nom vient des forêts de chênes dits verts mais en réalité très sombres.
  • Au sud-ouest, le Périgord pourpre (autour de Bergerac), cette appellation est la plus récente (1970) et due à l’expansion du tourisme, le pourpre rappelle la couleur du vin. Autrefois le Bergeracois faisait partie du Périgord blanc.

Les milieux naturels périgourdins sont encore préservés, et deviennent un véritable trésor du patrimoine régional :
la flore y est très présente, à travers la richesse de ses forêts de chênes verts et de châtaigniers, ainsi que les prairies attenantes.
La diversité géologique (argile, calcaire, granit) et le paysage vallonné permettent la culture viticole, réputée à échelle nationale avec les célèbres appellations des « Vins de Bergerac ».

De ce fait, le pays bergeracois est un bassin touristique très vaste, via sa gastronomie, omniprésente dans la région, qui en fait un des fleurons nationaux des arts de la table.
La Dordogne a également su valoriser son patrimoine culturel, riche en monuments, en conservant châteaux médiévaux et grottes préhistoriques en l’état.